Flotte automobile

Votre risque : les dommages causés par et aux véhicules de l’entreprise.

L’ensemble des véhicules d’une entreprise (véhicules commerciaux, véhicules de direction, utilitaires, poids lourds, engins de manutention ou de chantier…) sont soumis à une obligation légale d’assurance pour les dommages corporels ou matériels causés aux tiers.
Ces mêmes véhicules peuvent également subir des dommages causés par un tiers ou un événement climatique ou faire l’objet d’un vol.

Notre solution : le contrat flotte automobile

Dès lors que votre parc compte plus de 5 véhicules, ELEO Assurances vous conseillera de mettre en place un contrat Flotte automobile.
Ce contrat comprend non seulement la garantie responsabilité civile automobile obligatoire et également des garanties optionnelles qui peuvent différer selon les catégories des véhicules, leur âge et leur valeur.
Un même contrat flotte peut comporter différentes formules de garantie applicable séparément à chaque véhicule.
La formule « tous risques » la plus répandue, comprend les garanties suivantes : responsabilité civile circulation, Défense/Recours, Dommages tous accidents, Vol, Incendie, Catastrophes Naturelles, Bris de Glace, Evènements naturels, Protection du conducteur. Elle est surtout opportune pour les véhicules légers de moins de 5 ans ou les poids lourds de moins de 7 ans.
Au-delà, des formules intermédiaires ou minimales peuvent être mise en place.

Il est également possible de souscrire en option des garanties telles que l’assistance 0 km, le véhicule de remplacement, la perte financière, les effets et objets personnels contenus dans le véhicule, les aménagements des véhicules …
Chez ELEO Assurances, la définition de la couverture flotte automobile la mieux adaptée à votre entreprise dépend d’une multiplicité de critères tels :
– la taille et la composition de votre parc de véhicules
– votre capacité d’auto assurance (franchises spécifiques ou gérées)
– votre politique de prévention
– l’analyse de votre sinistralité
En cours d’année, les mouvements de parc tels que l’acquisition d’un véhicule supplémentaire ou la vente d’un véhicule assuré font l’objet de déclarations systématiques et sont repris, en fin d’exercice dans un avenant de régularisation.